Une opé marketing croisé des plus originales (et innatendues!) entre Microsoft et Burger King. Cherchez l'erreur!

Publié le par Aurelia H.

Du 22 au 28 octobre, Burger King accommodait donc son produit phare, le Whopper, à la sauce Microsoft Seven, soient 7 × 113 grammes de bœuf vendus pour 777 yen,  environ 6 euros. Prix valable uniquement pour les 30 premiers servis, les suivants devant s’acquitter du double.

Mais pourquoi diable avoir choisi le Japon pour cette opération de co-branding, alors que ce pays de 128 millions d’habitants ne compte que… 15 restaurants Burger King ? Peut être le goût immodéré de la jeunesse japonaise pour la high-tech et son appétit pour les extravagances de toutes sortes ? Pour Burger King, c’est sans doute l’occasion de doubler (ou presque) symboliquement le record de l’autre géant du hamburger. Le Japon est en effet le seul pays où McDonald propose un Méga Mac, (Big Mac × 2) soit 4 steaks.

Quant à Microsoft, on peut supposer que toute occasion de promouvoir son nouvel OS est bonne à saisir. Pourtant, associer un système d’exploitation présenté comme rapide et léger à un produit considéré comme source d’obésité et de mal-bouffe – 2 000 calories par WW7 ! – laisse songeur. Les détracteurs de Microsoft précisent  que le mot « Whopper » signifie en anglais « big lie ».

L’essentiel est ailleurs. Que l’on soit junk-food addict ou végétarien convaincu, le spectacle de l’ingestion de 7 steaks hachés empilés entre deux tranches de pains, soit une mise en bouche de 13 cm,  est sûr de produire des réactions contrastées. Par son excentricité, cette opération à échelle réduite, fait buzzer toute la pla-Net. Efficacité et bon goût ne vont pas toujours de pair.

Hugo Bertrand

burger

Publié dans Buzz & Viral

Commenter cet article